Roger Voisin, ambassadeur du Club Tchimbé Raid

Roger Voisin, ambassadeur du Club Tchimbé Raid

Roger Voisin est un athlète au grand cœur, amoureux de sa Martinique et fervent défenseur du Trail.

“ Cette année, il est à l’initiative de la Team Martinique 972 qui a présenté une formidable équipe sur le Grand Raid de la Réunion (6ème équipe au classement). Alors qu’il vient tout juste de boucler sa 7eme « Diagonale des Fous », Roger a accepté de répondre à quelques questions .

Roger Voisin, notre ambassadeur au grand coeur

Quand et comment as-tu commencé la course à pied ?

J’ai commencé la course à pied en décembre 2002 sur le semi-marathon de Fort de France sur un coup de tête, j’avais arrêté le foot depuis 2 ans.

Remise des prix Tchimbé du Volcan 2013, à l’Hôtel de Ville de Fort de France.

Ton meilleur souvenir de course à pie

C’est obligatoirement ma seule victoire sur une course : le Tchimbé du Volcan en 2013.

Ton pire souvenir

Sur la TransMartinique en 2016, j’abandonne au Lamentin avec des conditions météorologiques exécrables dues à la pluie et de la boue. Pour la première fois je n’avais plus envie, plus de plaisir ; sans doute la course de trop aussi cette année là.

La course que tu préfères

Pas une mais deux courses que je préfère.
Ma course de cœur est le Tchimbé Raid qui se tient sur les traces de mon enfance.

La course que j’affectionne est le Grand Raid de la Réunion. Dès mon premier passage sur cette île, je suis tombé littéralement amoureux de cette partie du monde.

Accueil des réunionnais sur le Tchimbé 2018 , avec au centre, Marcelle Puy

Ambassadeur du Club TCHIMBE RAID

Le Tchimbé Raid étant ma course de cœur et vivant en région Parisienne, au début je me suis proposé d’aider le club sur le plan logistique. Puis, Michel et Philippe m’ont proposé de porter les couleurs du club sur les différentes courses auxquelles je participais, en France et dans le monde.

L’occasion est alors belle pour vendre notre Tchimbé Raid et notre belle île auprès des athlètes élites. Le summum est d’en inviter certains chez nous en début mai pour notre ultra.

C’est vraiment un réel plaisir de porter les couleurs et de jouer le rôle d’ambassadeur du Club Tchimbé Raid.

Les élites du Trail pour les 20 ans du Tchimbé Raid, avec Dawa et Sangé Sherpa

 

Que penses-tu du trail en Martinique ?

Avec le Challenge du Défi des Mornes du Club Tchimbé Raid et les courses du Club Manikou, on a vraiment de quoi faire sur l’année.

Par contre, c’est dommage que les politiques ne prennent pas vraiment la dimension de ce que pourrait rapporter la création d’un vrai réseau de sentiers entretenus (style Gr + gites) en Martinique pour le sport et le tourisme !!!

Et bien sûr un peu plus d’aide pour améliorer la visibilité des Clubs et ainsi augmenter les inscriptions des locaux et des coureurs extérieurs chez nous sur nos deux grandes courses.

Sur le plan purement sportif on a la chance d’avoir un bon vivier d’athlètes (même des jeunes avec les Ti-Baroudeurs, bon travail pour l’avenir) et des clubs spécialisés trails ou des sections trails dans les clubs.

Je trouve que c’est une très bonne idée que le Club Tchimbé Raid propose l’accompagnement avec un vrai Coach depuis 3 saisons.

Ta vision de la pratique du trail dans une dizaine d’années

Quand on voit l’engouement de notre inscription en équipe à la Diagonale des Fous cette année, on comprend que ce n’est pas un simple phénomène de mode et que le Trail a de l’avenir.

Mélanie Rousset, Frederic Varasse, Guillaume Lenormand et Roger, prenant la pose avec une journaliste de Martinique Première

De plus la pratique du sport nature se développe, pour de nombreuses raisons :

  •  progresser ;
  •  faire de longues sorties ensemble ;
  •  prendre soin de son corps ;
  •  voyager en groupe en faisant du Trail ;
  •  découvrir le monde par le Trail ;
  •  profiter de la nature.

Nous avons demandé à Frédéric Varasse, autre athlète martiniquais, amis de Roger de nous parler de lui.

5 mots pour décrire Roger : – Convivial – Attachant – Persévérant – « Ambianceur » – Et… Champagne !!!

On s’est croisé pour la première fois au Tchimbé raid 2007, (FDF /Grand rivière) c’était mon premier vrai trail plutôt habitué aux semi-marathons à l’époque. Il m’avait dépassé au Morne Rouge. On s’est revus sur une course en région parisienne où on a discuté, puis nous sommes devenus potes.
Il y a eu beaucoup de bon moments avec Roger, des déplacements ensemble, sur des Trails un peu partout.
Le déplacement à la Réunion en 2012 pour la diagonale (ma 1ere et la seule pour l’instant) était je pense le meilleur souvenir : découverte de l’île pour moi, de superbes Randos courses pour préparer la Diag. et la course en elle-même……. sans oublier les bons moments avant et après, moins sportifs mais mémorables..
“Toujours des projets plein la tête, je l’appelle Monsieur +!”

“Monsieur + ” en action

 

 

Leave a Reply